ROMEO

Marionnette à fils,  par Anne-Sophie CASAGRANDE (2005)

 

Personnage principal de la pièce de W. Shakespeare "Roméo et Juliette" (1597).

Roméo vit pour aimer et pour faire passer devant nos yeux le rapide et lumineux météore d'un amour parfait.

Ce qu'il ressent a un caractère d'éternité, seulement Roméo ne peut porter cette éternité dans son monde quotidien; il ne peut la racheter, mais il la vit hors du temps, comme dans un rêve.

Le brusque retour au monde des autres personnages le trouve mal préparé; responsable de la mort de son meilleur ami, Mercutio, Roméo est contraint d'abandonner le langage de l'amour pour reprendre, ne serait-ce qu'un instant, celui des hommes et défier Tybalt.

Deux vies alternent ainsi dans son âme sans se confondre et la tragédie de ces deux existences consiste dans leur mutuel et fatal oubli, dans leur impossibilité de se comprendre.

 

JULIETTE

Marionnette à fils,  par Anne-Sophie CASAGRANDE (2005)

 

Héroïne de la pièce de W. Shakespeare "Roméo et Juliette" (1597).

Juliette et Roméo sont unis par l'émerveillement qu'ils éprouvent devant la révélation de l'amour.
C'est pourquoi l'idée de mourir ensemble, loin de les effrayer, leur paraîtra à la fin toute naturelle.

Juliette est, en effet, le type de l'amoureuse adolescente aux yeux de qui les attraits de l'aimé pâlissent devant l'intensité d'un sentiment éprouvé pour la première fois.

Juliette se montre face au bonheur, dans toute sa plénitude et sa complexité de femme, avec sa finesse, sa sensualité et son intuition.

Dans sa bouche les préciosités se muent en poésie subtile: "Viens, gentille nuit !... Donne-moi mon Roméo !" Et quand il devra mourir:"Prends-le et coupe-le en petites étoiles !... Et la face du ciel la fera si belle que le monde sera amoureux de la nuit. Et ne rendra plus culte à l'éclatante nuit, et ne rendra culte à l'éclatant soleil."